08/05/2007

Sac de pierre et course de sac

Vendredi dernier, j'ai décidé de venir au boulot avec mes nouvelles sandales. Bein oui, sinon j'aurais dû attendre le retour du beau temps pour montrer à mes collègues à quel point elles sont fabuleuses:-) Un vrai coup de foudre: noires, fines et compensées (et bizarrement de la même marque que mes deux paires précédentes). Elégantes et féminines sans faire pétasse. Et puis, comme me disent toutes mes amies (et les vendeuses des magasins). "Oui c'est haut, mais c'est des compensées donc c'est facile à marcher".
La semaine dernière, je les avais sorties avec ravissement en soirée avec une petite robe noire (capital confiance boosté à mort) et j'avais donc pu voir qu'elle étaient "dansables".
Par contre, ya rien à faire, quand je me mets à marcher dans la rue avec des chaussures à talon, je me sens un peu bête. C'est comme si je devais faire une course de sac, ou que je décidais de m'attacher les chevilles avant d'aller courir, ou comme si j'allais faire une rando en portant un sac de pierres... je me sens coincée, obligée de faire des petits pas, une course à handicap quoi. Avec tout ça, je me suis tordue la cheville deux fois (mais je suis restée digne:-) Heureusement que la pluie a fait son apparition!:-)

12:14 Écrit par Gwendoline dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Et moi qui croyait être la seule à ressentir cela ! Ca rassure ;-)

Écrit par : Mayo | 08/05/2007

pas du tout! mais la plupart souffrent en silence... Haa, vive les converses et les ballerines!;-)

Écrit par : Gwen | 08/05/2007

Les commentaires sont fermés.